paroissecatho.boulay


Aller au contenu

Menu principal:


Description de l'instrument

GRANDES-ORGUES Haerpfer-Ermann de Boulay-Moselle

DESCRIPTION DE L'INSTRUMENT
ET REGISTRATION



Cette imposante boiserie peut être attribuée à l’un des trois facteur actifs vers 1726 dans cette région ,Claude Moucherel , Jean-Jodoc Vonesche ou, plus sûrement encore comme nous l’avons vu plus haut ,Joseph Le Picard.
Vonesche et le Picard pratiquaient ces plates-faces cintrées caractéristiques ;le décor prévu par Christophe Moucherel pour le buffet de Saint - Epvre de Nancy,ou par Vonesche pour celui de Boulay.
Le double buffet de Villers - Bettnach devait produire un effet tout à fait monumental ;il a malheureusement perdu une bonne partie de ses proportions lors de son transfert à Boulay en 1793 .En effet ,par manque de place en hauteur , le grand buffet dut être tronqué par l’abaissementdu soubassement , l’enlèvement du couronnement de la grande tourelle et surtout la suppression de la frise de l’étage de la montre , permettant autrefois l’accès aux layes .
Le meuble a également perdu de son élancement de par l’agrandissement ,en 1893 ,du soubassement .
Le grand corps est conservé pour ce qui est de la façade ,de la face avant du soubassement avec ses deux consoles latérales ,et des cotés de l’étage supérieur . Tout le reste a disparu . Le fond de buffet manque entièrement ; les plafonds et les cloisonnements n’existent qu’au niveau des trois tourelles et des deux plates-facesmédiane et sont de 1978,en lattée et contre-plaqué.
Le décor sculpté est quant à lui assez bien conservé ; seuls manquent les rinceaux qui existaient autrefois au-dessus des plates-faces .

Du positif d’origine sont conservés l’encorbellement ,la façade des trois tourelles et une partie des ornements. Seuls remontant au buffet d’origine les deux couronnements en forme de corbeilles chargées de fleurs ,les claires - voies et gaufrages des tourelles , et les rinceaux des plates-faces .Les entablements des plates - faces ,ainsi que leurs claires-voies datent de 1978.


L’encorbellement cintré , épousant sans doute la tribune à Villers - Bettnach , repose actuellement sur une ornementation déjà en place en 1983,mais étrangère à l’état d’origine : culots du XIX siècle ,et décor en forme de lambrequin plus ancien mais rapporté d’une autre boiserie.
Quant à l’ange reposant sur la tourelle centrale , il semble bien démesuré pour le positif ; s’il provient de l’orgue de Villers-Bettnach, il se trouvait sans doute au-dessus de la grande tourelle du grand orgue.
Les cotes ,le fond ainsi que les cloisonnements, enlevés en 1893 pour laisser la place à la console indépendance de l’orgue de Dalstein-Haerpfer , ont été reconstruits en chêne massif en 1978.
La charpente de l’instrument est entièrement neuve ,constituée de traverses en fer et de montants en chêne.
Les tuyaux de façade sont en étain de 1927 avec écussons rapportés en plein cintre , sans oreilles.


C’est en 1981, après un longue période de travaux, que le nouvel instrument a été inauguré.


En plus de posséder un des plus beaux buffets de la Lorraine, sur le plan organistique on peut le considérer comme l’un des plus beaux chef d’œuvre de l’esthétique des orgues néo-classiques français. Tant au niveau de l’étendue de la registration, que de la qualité de l’harmonisation.


Page d'ACCUEIL | Vous voulez nous contacter? | Les prêtres et les laïcs engagés à votre service | HORAIRES des MESSES, AGENDAS PAROISSIAUX | LES ACTIVITES PROPOSEES PAR LES PAROISSES | Calendrier liturgique: Fêtes, saints et saintes. | LES SACREMENTS ET LA VIE LITURGIQUE DE NOS PAROISSES | Communauté de paroisses du Bienheureux Jean XXIII de Boulay | Communauté de paroisses Notre Dame des Quatre Chemins | Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste du Prieuré | La FOI proposée à travers les réalisations artistiques. | GRANDES-ORGUES Haerpfer-Ermann de Boulay-Moselle | Liens divers | TEMPS FORTS 2014 ET 2015 | Plan du site


Sous-menu


Revenir au contenu | Revenir au menu