paroissecatho.boulay


Aller au contenu

Menu principal:


Art au service de la foi

La FOI proposée à travers les réalisations artistiques.

L'ART,
EXPRESSION DE LA FOI…





...Nous voilà sur un chemin, en train d’avancer… Et nous nous mettons tout naturellement à regarder ce qui nous entoure...

...Qui d’entre nous n’a jamais, au détour d’une promenade, de vacances, de visites, été pris par l’émotion et se laisser aller à l’imagination…

...Une fleur, un arbre, une odeur, un paysage, un lieu, un tableau… D’abord la vision… Puis l’émotion vous saisit, furtive, pourtant elle-même insaisissable… Elle nous emmène… Nous fait rêver… Mais elle nous fait aller plus loin...Elle nous donne à penser... Et enfin c’est la contemplation, le silence… Nous sommes là, présent… A nous même, au monde, comme nous ne l’avions jamais été!


Depuis plus de trente années, l’enseignement de l’Eglise a beaucoup changé. Alors que depuis le premier quart du XIXème siècle, l’art bénéficiait d’un regard de suspicion. Il était regardé comme un élément à éviter, parce que justement trop « sensible ». Le concile Vatican II a revalorisé cette discipline trop souvent décrié. Les écrits conciliaires, de même que les textes personnels du pape Paul VI, ceux de Jean-Paul II poète et dramaturge, et ceux de Benoît XVI musicien, sont d’une importance capitale.


L’art peut nous permettre de faire expérience de la Vie…
Parce qu’il est création. Et lorsque nous regardons une œuvre, elle n’est pas statique. Au contraire, on peut dire que d’une certaine manière son « élan créateur » nous est communiqué, nous pouvons y participer si nous acceptons de « rentrer » dans l’œuvre.

L’art peut aussi être un moyen de purification personnelle.
Dans sa première encyclique « Deus caritas es », Benoît XVI parle de la relation entre « l’éros » et « l’agape ». « L’éros » est malheureusement dénaturé par sa réduction trop souvent méprisante à l’amour charnel. Or ce dernier est une notion beaucoup plus large. D’une manière générale « L’éros » est la manifestation du sensible. Et « l’agape » la manifestation de l’amour divin, de l’amour arrivé à sa perfection. Or, depuis l’époque grecque et jusqu’à nos jours, il existait un rapport de force quasi insurmontable entre les deux. Il fallait choisir… Soit l’un, soit l’autre… L’un devait dominer l’autre… Donnant lieu à un combat incessant entre l’un et l’autre pour trouver l’équilibre.
Benoît XVI, avec génie, a proposé une solution à ce dilemme pluri séculaire. Pour lui, pour accéder à « l’agape », il faut passer par « l’éros ». Partir de « l’éros » et le purifier petit à petit pour accéder à « l’agape ». Cette purification est à la fois de l’ordre de Dieu, de sa grâce, et de notre cheminement personnel.
Or l’art, par l’expérience sensible que nous pouvons en avoir, nous « réveille » d’une certaine manière « l’éros ». Et à partir de ce moment là, avec l’aide de la grâce de Dieu et de notre volonté, il est possible de transformer cet « éros » en « agape ». Par l’art, il nous est possible de passer de l’expérience du « sensible », du « sensitif », à l’expérience de la « contemplation », de « l’adoration »… Bref à l’expérience de Foi!

D’ailleurs, l’art ne passe-t-il pas lui aussi par cette étape de purification? Passer de l’émotion à la réalisation plastique… Cette étage nécessite une maturation.


L’art peut enfin nous permettre de découvrir, de redécouvrir, d’approfondir notre foi. Celle que nous avons au plus profond de notre cœur.
L’art est sans doute une extraordinaire source de catéchèse pour notre société contemporaine.
A travers l’art c’est toute la foi d‘un peuple, d‘une civilisation qui s’exprime.
« … Il est grand le mystère de la foi... » s’exclame le prêtre après la consécration…
Combien l’art peut être pour notre temps, un moyen de rendre compte de ce mystère. Et de laisser vivante à l’homme une part importante de lui-même, trop souvent oubliée, celle de son intériorité.
L’art nous touche au plus profond de nous même. Il nous propose, sans s’imposer, son message.


Puisse ces pages, nous aider à cheminer dans la foi. À travers les différentes fêtes des temps liturgiques.



Bonne route...










Page d'ACCUEIL | Vous voulez nous contacter? | Les prêtres et les laïcs engagés à votre service | HORAIRES des MESSES, AGENDAS PAROISSIAUX | LES ACTIVITES PROPOSEES PAR LES PAROISSES | Calendrier liturgique: Fêtes, saints et saintes. | LES SACREMENTS ET LA VIE LITURGIQUE DE NOS PAROISSES | Communauté de paroisses du Bienheureux Jean XXIII de Boulay | Communauté de paroisses Notre Dame des Quatre Chemins | Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste du Prieuré | La FOI proposée à travers les réalisations artistiques. | GRANDES-ORGUES Haerpfer-Ermann de Boulay-Moselle | Liens divers | TEMPS FORTS 2014 ET 2015 | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu